top of page

Comment concevoir et fabriquer un produit cosmétique ?

Si vous avez lu les articles précédents (et sinon je vous invite à le faire), vous connaissez désormais mieux la réglementation cosmétique. Vous êtes donc prêts à découvrir la marche à suivre pour concevoir et fabriquer un produit cosmétique. Qu'il soit naturel ou pas, la procédure est la même.

Je vais vous détailler les grandes étapes à réaliser pour mettre sur le marché un cosmétique qui respecte la réglementation.


Conception et fabrication d'un produit cosmétique, comment ça se passe ?




 

Etape 1 : Rédiger le cahier des charges


Le cahier des charges c'est tout ce qui défini le cosmétique que l'on cherche à fabriquer :

  • à quoi va servir le cosmétique ? (ex : démaquiller la peau)

  • à qui est il destiné ? (ex : femme)

  • quelle forme aura le cosmétique ? (ex : liquide ou solide)

  • la formule sera t elle naturelle ? et/ou bio ?

  • la formule sera t elle parfumée ou pas ?

  • emballage réutilisable ?

  • ....

C'est grâce au cahier des charges que l'on choisi les ingrédients et l'emballage.


Etape 2 : Recherche des ingrédients


On commence par faire une recherche bibliographique. C'est à dire que l'on cherche parmi les ingrédients connus, ceux qui vont avoir une utilité pour notre formule. On utilise des sites internet mais aussi des ouvrages en aromathérapie et phytothérapie.


Pour des demandes bien spécifiques comme par exemple un actif déodorant, on peut contacter directement des fournisseurs d'ingrédients cosmétiques et leur demander ce qu'ils ont à proposer.


En général on demande des échantillons de matières premières aux fournisseurs afin de pouvoir réaliser les essais labos.


Etape 3 : Essais labo


C'est la partie que je préfère ! On commence par imaginer une "recette" sur le papier puis on réalise un premier essai. Par exemple pour un baume nourrissant on sait que l'on va avoir besoin :

  • Huile végétale ou macérât huileux 1 x%

  • Huile végétale ou macérât huileux 2 x%

  • Cire abeille x%

  • Poudre pour absorber le gras et avoir un toucher doux x%

  • Antioxydant x%

(Très important, il faut que le total des ingrédients fasse 100%)


En fonction du produit obtenu après l'essai 1, on fait des modifications soit d'ingrédients soit de quantités. On renouvelle les essais jusqu'à obtenir le produit qui répond complètement au cahier des charges.


Une fois la formule validée en interne, on recherche l'emballage qui va le mieux convenir.


Etape 4 : Recherche de l'emballage


En principe dans le cahier des charges on décide si on veut que l'emballage soit réutilisable ou pas, en verre ou en plastique...cependant en fonction de la composition du cosmétique on ne peut pas toujours utiliser le matériau souhaité au départ. Par exemple certaines huiles essentielles vont altérer le plastique ou l'aluminium. Il faudra alors utiliser du verre qui est plus cher. Le prix va alors se répercuter sur le prix de vente du produit.


Une fois le type d'emballage validé, il faut comme pour les ingrédients, contacter les fournisseurs pour demander des échantillons et vérifier que l'emballage convient.


Etape 5 : Etude de stabilité


Le cosmétique est maintenant prêt à partir en étude de stabilité pour déterminer sa durée de vie. Voir ce post là si vous ne l'avez pas lu !


C'est parti pour 6 mois d'attente !


Etape 6 : Rédaction du DIP


A cette étape tout se joue dans les mains du toxicologue. Il étudie en long en large et en travers la formule pour enfin délivrer l'autorisation de mise sur le marché ! Ouf !



Etape 7 : Production


Nous y sommes ! Il est temps de produire !

Au programme :

  • fabrication du vrac

  • conditionnement (c'est à dire remplissage des contenants)

  • pause des étiquettes

En ce qui me concerne je fabrique en petite quantité, une centaine d'unités par lot. Comme ça vous achetez un cosmétique "frais" !


J'espère que ce guide vous a plu. Si vous avez des questions, laissez un commentaire !


Naturellement,

Aurélie

Comments


bottom of page